…Quelques infos…

  • Auteur :  Maxime Chattam
  • Intensité du plaisir :       
  • Lu : Janvier 2017

Traqués par l’empereur et par Entropia, Matt, Tobias, Ambre et les leurs doivent fuir et rallier des terres inconnues pour s’emparer du dernier Cœur de la Terre avant qu’il ne soit détruit. Mais le monde souterrain qu’ils découvrent ne grouille pas seulement de dangers. Il recèle d’incroyables révélations. La guerre est proche. Les sacrifices nécessaires. L’ultime course-poursuite est déclarée. Autre-Monde s’achève et livre enfin tous ses secrets.

Attention, billet bourré de spoilers !
Vous êtes avertis !

… Ce que j’en pense…

logo archives - Genèse - Autre-Monde #7

Ça y est. Autre-Monde, c’est fini. La saga démarrée en 2008 s’achève sur son 7e volume. J’ai commis l’erreur de vouloir attendre la disponibilité des trois derniers pour lire la fin de la série d’un coup (Oz, Neverland et Genèse), hélas, le 4e datant de 2011, j’ai presque eu l’impression de lire une nouvelle série tant ma mémoire m’a fait défaut. Il m’a fallu un temps d’adaptation pour me remettre dans le bain, mais heureusement les fans veillent et le site Pancyclopédie m’a remis quelques pendules à l’heure.

oz autre monde 5 661x1024 - Genèse - Autre-Monde #7

Oz, Autre-Monde #5

Avec Oz, les Pans entreprennent de se rendre en Europe avec l’aide et le savoir-faire des Kloropanphylles, pour échapper à la menace d’Entropia qui s’approche d’Eden. À bord d’une coquille de noix géante, modifiée et aménagée en gigantesque navire, l’Alliance des Trois embarque pour un voyage risqué vers l’inconnu, car à ce stade, personne ne sait comment l’Europe a survécu à la Tempête. Matt, Ambre et Tobias, toujours unis et accompagnés de leur fidèles chiens, découvrent en débarquant que la Tempête n’a épargné ni les adultes, devenus amnésiques et barbares, ni les enfants, exploités comme du bétails par les « Ozdults ». Oz, un terrible empereur qui règne sur cette partie du monde, entretient chez ses sujets la peur des enfants, et asservit ces derniers à une terrible fin. Avant de trouver le second Cœur de la Terre, l’Alliance des Trois doit survivre à cette double menace que représentent Entropia et l’Empire d’Oz. Un volume énergique, épique, avec des découvertes et un dépaysement certain, malgré de tristes similitudes entre le monde post-tempête des Pans et des Cyniks, et celui des Ozdults de l’ancien monde.

neverland autre monde 6 662x1024 - Genèse - Autre-Monde #7

Neverland, Autre-Monde #6

L’avant-dernier volume conduit Matt, Ambre et Tobias vers une zone neutre où adultes et enfants échappent à l’emprise du terrifiant Oz. Les deux populations vivent chacune de son côté, mais sans pour autant sombrer dans la violence et la phobie de l’autre. Neverland, peuplé de nouvelles créatures plus ou moins sympathiques, abrite un château immense, refuge d’une communauté de Pans guidée par Gaspar, alter ego européen de Matt. L’apparition de Gaspar dans l’histoire, brève mais cruciale, peut laisser le lecteur sur sa faim. Bien des questions le concernant restent sans réponse à la fin de la saga, mais Chattam ayant annoncé un roman centré sur ce nouveau héros, en au moins deux parties, l’espoir est permis ! L’épopée de nos trois Pans se poursuit donc, et le monde est toujours menacé par l’avancée de plus en plus rapide d’Entropia et de l’Empereur. Le seul espoir réside dans le troisième cœur de la Terre, et Neverland n’est qu’un répit dans la quête de l’Alliance des Trois.

genese autre monde 7 662x1024 - Genèse - Autre-Monde #7

Genèse, Autre-Monde #7

Contraints de poursuivre toujours plus au sud, Matt, Ambre et Tobias affrontent une faune en perpétuelle réinvention. Visant le Proche-Orient, le voyage n’est pas des plus reposant et les péripéties se succèdent à un rythme effréné, ne laissant pas au lecteur le temps de reprendre son souffle. De rencontres en avaries, de découvertes en combats sanglants, nos trois Pans obtiennent néanmoins des réponses à leurs questions sur l’origine de la Tempête. De nouveaux personnages font leur apparition, d’autres disparaissent tragiquement. L’auteur mène son intrigue à un rythme échevelé, où les drames succèdent aux imprévus ou aux trahisons. Son inventivité semble sans limite, le moyen de communication imaginé par les Pans est inattendu, un brin mystique, mais pas tellement au fond, lorsqu’on découvre les explications qui nous sont données au fur et à mesure du récit. Le final en apothéose (ou apocalypse, c’est selon) est à l’image du reste de la saga. L’Alliance des Trois survivra-t-elle au troisième cœur de la Terre, Entropia et Ggl auront-ils le dessus ? Pour ma part, je n’aurais pas vu d’autre fin. En bref, une série coup de cœur, mais que je recommande de lire d’un bloc, ou du moins dans un laps de temps pas trop long, histoire de ne pas perdre le rythme et l’ambiance générale.